Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le siège de "Bank of America" de la ville de Charlotte en Caroline du Nord contient 3 fresques remplies de symboles occultes. Construites sur le même modèle que celles de l'aéroport de Denver, elles décrivent les différentes phases que l'humanité va traverser avant l'établissement du fameux nouvel ordre mondial.

Ces fresques exposent donc "caché à la vue de tous", le plan final des mondialistes. Apparemment, ils semblent penser que le commun des mortels est incapable de décoder des oeuvres dont eux seuls détiennent les clefs. Ou bien s'agit il peut être de narguer les chercheurs de vérité tout en sachant pertinemment que le public ordinaire n'est pas réceptif aux messages symboliques. Dans tous les cas, une analyse s'impose.

 

Tout d'abord, nous pouvons observer que les tableaux décrivent chacun 3 époques différentes :  L'ére actuelle, celle des bouleversements et celle de la reconstruction. Ils se lisent donc de droite à gauche alors qu'en principe c'est dans le sens inverse. Cette inversion est la marque de ce que la Tradition appelle " la contre-initiation " autrement dit le satanisme. D'ailleurs beaucoup d'oeuvres artistiques sataniques dégagent un sens caché quand elles sont lues à l'envers. C'est le cas par exemple de certains discours de Barack Obama où le slogan "Wes We Can" ponctué à chaque phrase devient "Thank You Satan". On a donc affaire à un message des abysses comme le confirmera le décryptage symbolique.

Le premier tableau en partant de la droite contient le symbole maçonnique du sol en forme de damier. Il représente un endroit où se rencontrent l'ombre et la lumière, en d'autres termes  les forces du monde occulte et celles du monde terrestre. D'autres symboles maçonniques sont visibles comme la pyramide égyptienne et un escalier qui monte de la Terre au ciel, ils désignent les différents degrés qui séparent le franc-maçon novice du grand maître qui a atteint l'illumination et qui dés lors peut "voir le soleil en face".

En bas à gauche, se tiennent un groupe de gens situés en dehors du damier, ce qui signifie qu'ils n'appartiennent pas au monde des initiés mais à celui des profanes.

 



Deux d'entre eux désignent un jeune enfant blond qui se tient debout sur le damier (lui est donc un initié), un troisième l'observe d'un air pensif tandis que l'homme noir regarde du côté opposé. Ces gens représentent la foule des profanes qui sera confrontée à l'enfant blond. L'homme noir symbolise celui qui se détourne du grand initié maçonnique que représente l'enfant et qui restera esclave.

On remarquera que cet enfant positionne ses pieds en équerre conformément à l'initiation maçonnique. Il est blond et porte un manteau autrichien ce qui implique une ascendance germanique.  Ces détails désignent la secte des "illuminés de Baviére" responsables de la révolution française et qui se seraient implantés en Amérique.
 



Autre détail significatif : L'enfant blond a le visage et la moitié de la poitrine séparés par un rectangle foncé et translucide. Cet objet représente sa part d'ombre, c'est à dire l'entité démoniaque qui a été greffée à son psychisme. Comme tant d'autres vedettes du monde du spectacle, cet enfant recèle 2 aspects : L'humain et celui du démon qui le possède. On remarquera que le rectangle recouvre son oeil gauche ce qui en fait un parfait candidat au rôle de l'Antéchrist selon la Tradition  islamique.
 

Dernier détail révélateur : la forme de sa mèche de cheveux rappelle le lion de Juda, un symbole judaïque désignant le Messie. Voilà qui conforte l'idée que cet enfant pourrait être l'Antéchrist annoncé par les écritures.

On retrouve cet enfant blond de type germanique dans l'une des fresques de l'aéroport de Denver, haut lieu de symbolique occulte qui est appelé à devenir le point passage obligé des membres de l'élite dirigeante en cas de cataclysme majeur.

 

Sur cette autre  fresque,  on le voit en costume tyrolien détruire l'épée de la guerre pour instaurer une ère de paix entre tous les peuples.

Le premier tableau décrit donc le moment où la secte des illuminatti présentera au monde son "élu", celui qui prétendra restaurer la paix et la fraternité entre les peuples. Autrement dit, celui qui sera intronisé à la tête du système esclavagiste du nouvel ordre mondial.



Mais le tableau recèle d'autres détails qui méritent que l'on s'y attarde. Il y a tout d'abord un homme assit sur une pelouse située à la base de la pyramide, en train semble t-il, de lire un livre tout en restant indifférent à l'olivier qui est en train de s'enflammer prés de lui. L'olivier est un symbole universel de paix, ce feu est donc celui de la guerre. Cet homme représente donc le public distrait par les médias et qui ne prête guère attention à la situation dangereuse dans laquelle il se trouve.

Mais ce symbole du feu dans l'olivier peut avoir un autre sens qui se superpose au premier. On remarquera en effet que la fumée ne s'élève pas vers le ciel mais se dirige vers la gauche. En mettant de côté l'olivier, on peut aisément visualiser une boule de feu qui s'apparenterait à une météorite voire une comète.
 


Est ce que le tableau ferait également référence à des événements d'ordre astronomiques ?
La suite nous le confirme, il contient en effet un symbole très célèbre : Le soleil noir des occultistes.

Pour les occultistes,  2 soleils existent, celui que nous voyons tous les jours et celui qu'eux seuls peuvent distinguer car étant invisible aux sens humains, seuls ceux qui maîtrisent les arcanes de la science occulte peuvent le voir. Un soleil noir pourrait correspondre à ce que les astronomes appellent une naine brune, c'est à dire une planète géante gazeuse qui n'est pas assez grosse pour pourvoir initier les réactions nucléaires en son sein. Elle reste donc obscure et froide à une température proche du zéro absolu et seuls ceux qui maîtrisent les arcanes de l'astrologie peuvent déceler sa position à partir de son influence sur les autres planètes.
Ce pourrait être la fameuse planète X que les astronomes recherchaient afin d'expliquer les perturbations dans l'orbite de Neptune et plus récemment dans le mouvement des sondes pioneers.

Ce pourrait être également cet astre de nature inconnue qui à intervalles réguliers engendre ces terribles cataclysmes qui nous été transmis par la mémoire ancestrale des peuples  sous forme de mythes.

 

Plusieurs faisceaux traversent le soleil noir et vont jusqu'à une femme suspendue telle une marionnette à l'intérieur d'un cube transparent. Ils représentent l'énergie éthérique qui circule entre les astres. Ce qui est signifié, c'est que le soleil noir transmet cette énergie à la femme dans le cube et que celle ci semble danser comme une marionnette suspendue à ces fils invisibles.

Du point de vue de la symbolique maçonnique, le cube représente la Terre, le monde d'ici bas, l'équerre à laquelle s'oppose le compas, le cercle, le monde céleste. La femme qui danse suspendue telle une marionnette représente donc la nature soumise aux soubresauts de cette énergie éthérique que le soleil noir transmet à chacun de ses alignements. Elle correspond aux divers cataclysmes climatiques et géologiques que la Terre traverse actuellement dans l'indifférence générale du public distrait par les médias (l'homme juste à côté).

Loin d''être une oeuvre d'art naïve, ce premier tableau recèle donc divers signes que seuls ceux qui sont instruits dans le décodage symbolique peuvent déceler. En les mettant en corrélation, on obtient une représentation du contexte actuel :  Un enfant conduit par l'organisation des illuminés a commencé son cheminement initiatique qui fera de lui une figure messianique. Cette époque est celle où dans l'indifférence générale, un astre invisible est en train d'influencer notre planète. C'est également celle de la fin d'une ère de paix et elle verra le passage d'une grande comète.

Le triptyque mural de Bank Of América contient 2 autres fresques qui décrivent la suite des événements qui vont précéder l'instauration du nouvel ordre mondial.
Nous procéderons également à leur analyse dans la suite de cet exposé

À suivre...

 

Tag(s) : #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article