Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le président François Hollande a souligné jeudi qu'il devait, avec le gouvernement, "prolonger l'esprit" de janvier 2015 qui est "l'unité de la République". Ouvrant sa cinquième conférence de presse, le chef de l'Etat a évoqué les "rassemblements citoyens" qui ont suivi "les jours terribles" des attentats en France.

"L'esprit du mois de janvier, c'est l'unité de la République. Cette exigence n'efface pas les différences, les clivages, mais les dépasse dans une force qui va à l'essentiel: assurer la cohésion du pays pour le faire avancer, réussir. Cet esprit-là, je dois le prolonger avec le gouvernement".

"Intraitable" face à la menace terroriste
La France sera "intraitable, implacable" face à la menace terroriste, tout en préservant de façon "irréprochable" les libertés publiques, a-t-il déclaré en évoquant les attentats de Paris et de Nice et en défendant les mesures antiterroristes prises par son gouvernement.

Laïcité
Le chef de l'Etat a estimé que la laïcité n'était "pas négociable" et qu'elle ne devait pas "subir des accommodements". "La laïcité n'est pas négociable car elle nous permet de vivre ensemble", et elle n'est "pas un principe qui devrait subir des accommodements", a-t-il affirmé.

"Liberté de conscience et de religion"
"Elle doit être comprise pour ce qu'elle est: la liberté de conscience, et donc de religion". "La laïcité, ce sont des valeurs et des règles de droit qui consistent à protéger ce qui nous est commun, mais aussi ce qui nous est singulier, c'est une garantie contre les intolérances qui viendraient de l'intérieur et contre les influences qui viendraient de l'extérieur", a-t-il affirmé. C'est pourquoi la laïcité "doit se transmettre et doit s'apprendre, et ce sera fait à l'école tout au long de la scolarité", a-t-il ajouté.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article