Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CANXXQ300_pl_le château de theoule sur mer.jpg

La crise touche nombre de français, beaucoup de nos compatriotes n’ont pas de travail et lorsqu’ils en ont un, celui-ci couvre à peine leur innombrables dépenses. Pourtant dans notre beau pays, certains ne connaissent pas la crise, à dire vrai ils ne l’ont jamais connu. Parmi eux, nos syndicats nationaux, dont la CGT qui depuis l’après-guerre se goinfrent sur le dos des français.

Pensez donc sous couvert d’une démocratie salariale totalement inexistante et inefficace, puisque seuls 8% des employés (chiffre gonflé) adhèrent à un syndicat, pourtant l’Etat paie 4 milliards d’€ par pour maintenir une représentativité inexistante. A moins que cette argent sert à garantir une paix sociale, mais là n’est pas la question de cet article.

Il est plutôt sur les biens acquis par le principal syndicat salarié qu’est la CGT. Nous avons ainsi un représentant salarié, censé défendre ouvriers, les employés, et les fonctionnaires face à un patronat qu’il considère toujours plus carnivore qui utilise l’argent public, donc l’argent des français pour s’acheter de somptueux châteaux sur la Côte d’Azur. Son propriétaire « la fameuse caisse centrale d’activités sociales (CCAS) EDF – donc la CGT -, qui jusqu’ici se servait des lieux comme résidence de vacances des salariés du groupe énergétique ». Nos syndicalistes menaient grand train pendant les vacances sur la croisette.

Mais comme il n’est pas très populaire pour des staliniens de posséder une demeure de capitalistes, ceux-ci ont décidé de mettre en vente ce palais de bord de mer, dont la mise à prix est de 25 millions d’€. Jolie prix pour la crème des prolétaires dont le rêve ultime serait de pendre du patron.

La bâtisse n’a pas encore trouvé preneur mais cela ne saurait tarder, puisqu’un bien immobilier d’une telle qualité ne court pas les rues. Seulement, cette façon de faire est symptomatique de la situation française actuelle. Nous avons des élites et des corps intermédiaires censés protéger le peuple se goinfrer toujours plus et une France de la base sous l’influence d’une crise économique et identitaire. Quelque chose de vraiment pourri dans le royaume de France, cette vente le prouve.

source

 

Une société américaine acquéreur ?

La municipalité ne s'en est jamais cachée : pendant longtemps, elle a espéré acquérir le bien pour en faire un lieu ouvert au public et ainsi le rendre aux Théouliens.

Il y a un an, le prix de vente étant plus bas, elle avait fait une proposition à 10 M€, mais celle-ci n'avait pas abouti. Elle avait aussi tenté un partenariat avec le conseil général. Et enfin sollicité la communauté d'agglomération des pays de Lérins pour qu'elle le reprenne dans son giron. Mais non.

Aujourd'hui, le prix a plus que doublé et la municipalité n'espère plus rien. À l'évidence, seul un investisseur aux reins solides pourra reprendre le château.

Surtout que la bâtisse, si elle fait son effet vue de l'extérieur, n'est que cloisons trop fines, boiseries friables et planchers dégradés à l'intérieur.

Dernièrement, le magazineLe Pointannonçait que l'affaire était conclue et qu'une société américaine s'était portée acquéreur des lieux à 21 M€. Jointe à plusieurs reprises, la CGT n'a pas répondu à nos appels et n'a donc pu commenter cette information.

À la mairie de Théoule, les services d'urbanisme affirment ne pas avoir vu passer la fameuse DIA : la déclaration d'intention d'aliéner, formalité imposée lors d'une vente et qui doit être rédigée par un notaire juste après la signature d'un compromis…

Le château de Théoule n'est donc pas vendu. Pas encore.

 

Lien : http://www.nicematin.com/cannes/le-chateau-de-la-cgt-a-theoule-a-vendre-25-m%E2%82%AC.2117975.html

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article