Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Dans sa boutique rue Gambetta, Alice Bigorgne propose 450 produits (pâtes, riz, fruits secs, condiments, sucreries, etc.) tous vendus sans emballages. Photos Stéphane Mortagne 
VDNPQR

Ouverte ce mardi, l’épicerie Day by day s’inscrit dans un nouveau concept de consommation : pas d’emballage sur les produits alimentaires présentés « en vrac » et vendus en quantités variables selon les besoins de chacun. Selon l’enseigne, « c’est meilleur, moins cher, et juste ce qu’il vous faut ».

« À jour moins un le rideau est en panne et l’enseigne pas encore arrivée mais on a le sourire ! » En effet, Alice Bigorgne, qui ouvre aujourd’hui son « épicerie en vrac », nommée Day by day, au 384 rue Léon-Gambetta, nous accueillait hier dans la bonne humeur. Mais au fait, c’est quoi une épicerie en vrac ? « Des produits vendus sans emballages, pour aider la planète et le porte-monnaie », répond cette ancienne responsable marketing, reconvertie dans ce projet à 40 ans.

Dans son magasin, qui compte plus de 450 produits (pâtes, riz, fruits secs, condiments, sucreries, etc.) placés en libre-service, on économise à la fois sur le coût de l’emballage et sur la quantité, et on produit aussi moins de déchets en utilisant ses propres contenants. « Si vous avez besoin d’une seule cuillère à café ou de deux bâtonnets de cannelle, je vous les vends », explique Alice. À chacun de venir ici avec ses bocaux, bouteilles ou autres récipients pour remplir à sa convenance selon ses besoins. Résultat des courses : zéro déchet et presque 40 % moins cher par rapport à un produit équivalent conditionné et marketé, assure la commerçante. De plus, les aliments vendus ici sont aussi sélectionnés pour leur qualité. Exemple : les spaghettis aux sept œufs sont deux fois plus riches que les spaghettis classiques de la grande distribution. 100 g dans l’assiette équivalent à 200 g en supermarché… Fini le gaspillage et les dépenses en trop, donc.

 

« On n’a rien inventé »

Vive l’achat alimentaire au poids et à la demande. Une idée qui visiblement séduit de plus en plus, (il s’agit du quatrième Day by day qui ouvre ses portes en deux ans), mais moins récente qu’il n’y paraît. « Nos grands-parents faisaient comme ça. Ils allaient avec un pot à l’épicerie du coin. On n’a rien inventé. On remet juste au goût du jour un concept qui permet de faire attention à l’environnement et consommer plus juste. » Quant au public concerné, il va de l’étudiant avec 1,20 € en poche aux familles nombreuses, qui peuvent aussi trouver sur place des produits d’entretien pour la maison (lessive, savon liquide, etc.). « Je voulais faire un truc utile, conclut Alice. Je crois que j’y suis arrivée. »

Day by day, 384 rue Léon-Gambetta. Ouvert du mardi au samedi de 9 h 30 à 13 h et de 15 h à 19 h 30. Et le dimanche de 9 h à 13 h 30.

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article