Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plusieurs drones ont survolé Paris

Nouvel incident impliquant des drones cette nuit dans la capitale française. Au moins cinq engins ont survolé Paris.

Le premier drone a été aperçu près de l'ambassade des Etats-Unis peu après minuit, "mais la Tour Eiffel, les Invalides ou encore la Concorde ont également été survolés", selon une source. "Il pourrait s'agir d'une action coordonnée mais nous n'en savons pas plus pour l'instant", a-t-elle expliqué.
                  
Différents services de police ont été mobilisés dans la nuit, sans succès. "Nous avons tout déployé pour tenter d'intercepter les pilotes mais ils n'ont pas été détectés", a regretté une autre source.
                  
Concernant le survol de l'ambassade des Etats-Unis, les investigations ont été confiées à la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens (GTA). La police judiciaire parisienne a, elle, été chargée des autres survols.

Des sites sensibles survolés                 

Un drone est passé au-dessus du palais de l'Elysée, dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 janvier, vers 2h. L'appareil, de petite taille, a été repéré par deux policiers. Il n'a pas été retrouvé.

Fin janvier, panique également à la Maison Blanche. Un petit drone volant à basse altitude a fini sa course sur la pelouse du bâtiment, obligeant les services secrets à faire évacuer les lieux. L'enquête ouverte a très vite été résolue. Un homme a lui-même appelé la police dans la matinée pour dire qu'il était le propriétaire de l'engin. Il s'est montré très coopératif et a expliqué qu'il jouait avec son drone quand il en a perdu le contrôle.

Des centrales nucléaires dans le viseur

Plus d'une dizaine centrales nucléaires françaises ont été survolées depuis le début du mois d'octobre dernier, sans aucune conséquence sur le fonctionnement des installations ni sur la sécurité.

Greenpeace, qui "nie toute implication" avait fait un coup d'éclat en mai 2012 en filmant avec un drone l'un de ses militants survolant la centrale du Bugey à l'aide d'un parapente à moteur, avant d'y atterrir. L'objectif de l'opération : interpeller les pouvoirs publics sur la "vulnérabilité" des sites nucléaires à une attaque aérienne.

La question des drones


Il est facile de se procurer ce type d’engins. Selon les chiffres de l’institut NPD Group, Amazon vendrait pas moins de 10.000 drones chaque mois. Il existe différents modéles, vendus entre quelques centaines et quelques milliers d'euros. Ces appareils posent tout de même des questions de sécurité.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article