Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est intéressant d’avoir des explications concrètes sur certains événements financiers lorsqu’on est pas initié aux finesses de la finance, et donc que l’on est pas en mesure de bien comprendre la gravité de la situation. C’est donc dans la dernière revue de presse de Pierre Jovanovic que la réponse se trouve, les médias mainstream quand à eux se limitent et n’expliquent pas les conséquences directes de la catastrophe suisse.

 

6274bdd8be1d23d76b184a764b58dcf9-0-628-346-4190713

C’est d’autant plus dingue que celle d’Athènes avait chu de 7,77% juste quelques jours avant! Si j’ajoute que dans le livre 666, j’ai expliqué justement que toute monnaie attachée à une autre finit toujours par exploser, eh bien jeudi on en a eu l’illustration. Logique puisque la Banque Centrale suisse avait pris l’incroyable décision de se coller (pegging) à un cours fixe de l’euro, et s’était engagée à tout faire pour maintenir ce cours! Une décision stupide puisque cela a coûté depuis au moins 70 milliards aux… Suisses. D’habitude c’est une monnaie faible qui se colle à une monnaie forte, comme par exemple le peso argentin adossé au U$D jusqu’en en 2001… Rarement le contraire!!! La décision des Suisses a clairement été dictée par les Américains… pour éviter l’explosion globale. Mais c’était devenu intenable…

A 11H00 locales, l’indice SMI qui regroupe les 20 valeurs vedettes affichait 8.858,20 points, en baisse de 6,66% par rapport à la clôture de la veille. En quelques minutes, les produits suisses à l’exportation sont devenus 30% plus chers, du fait de l’abandon du taux plancher (…) Pour acheter désormais de l’euro avec des francs suisses, il faut débourser 0,85 FS pour 1 Eu, au lieu de 1,20 FS pour 1 Eu.lire ici l’AFP à propos de la baisse de 6,66%

 

suisse-avis-de-deces
Cela veut aussi dire encore plus de chômage, surtout en Suisse où tous les produits ont augmenté, comme on l’a vu, de 30% en l’espace d’une minute. Le franc suisse était tellement demandé à cause de la crise (devenu monnaie refuge par excellence aux côtés de la couronne norvégienne, plus discrète) que les Suisses n’ont pas pu tenir ses engagements. D’aucuns diraient que le pays n’avait plus d’argent pour acheter de l’euro chaque heure pour maintenir la parité qu’elle s’était fixée. Un grand spécialiste parisien m’a même dit: « Les Suisses sont devenus des voyous, ils ont brisé leurs propres engagements (gravés dans le marbre)« . En effet, pour l’industrie bancaire suisse qui s’est construite sur l’honnêteté, il y aura désormais un avant 15 janvier 2015 et un « après ».

Silver Doctors donne une autre précision: « The shock grew in intensity when the Swiss National Bank further announced, not only would they continue with the NIRP (Negative Interest Rate Policy) but they were in fact going to steal even more currency from savers by dropping their negative interest rate from -0.25 to -0.75. Which of course means that if you had the equivalent of $100.000 in the SNB this morning, this afternoon you would have lost $750 in one day!!« , lire ici merci aux lecteurs.

Conséquence: tous ceux qui avaient signé des emprunts en leur monnaie mais addosée au cours du franc suisse (collectivités, entreprises, Etats et particuliers, je pense aux frontaliers français, aux Hongrois, Bulgares, Serbes, Croates, Tchèques, Roumains, Slovènes et Polonais), et tous les rigolos qui ont spéculé sur le marché du Foreign Exchange (FX), ont été crucifiés.

Littéralement.

Ce qui s’est passé doit être comparé à une explosion de centrale nucléaire, de type Tchernobyl. Les nuages financiers toxiques et mortels ont à peine commencé à se répandre qu’un gestionnaire de comptes a explosé en plein vol une heure après… Les pertes sont immenses, et je ne vous parle même pas des Credit Default Swaps qui vont être déclenchés !!!! Là ça va faire très très mal dans les porte-monnaie des vampires. Observez les événements à partir de ce lundi justement.

– Alpari qui gère 240.000 clients s’est mis en cessation de paiements: « la majorité de ses clients « ont subi des pertes qui ont dépassé leurs capitaux propres » lire ici l’AFP. Cela voulait dire qu’elle fonctionnait sans capitaux propres suffisants. Encore une arnaque.

– La CitiBank a perdu 150 millions de dollars en une seconde et son chef des « European FX sales« , Alex Jackson a été ejecté de son poste, lire ici ZH

– Deutsche Bank lost $150 millions, Interactive Brokers and Barclays lost hundreds of millions due to Swiss Franc volatility, lire ZH ici

– Excel Markets qui gère des spéculateurs australiens et néozélandais a explosé

– FXCM a explosé !!!

– Oanda Brokerage a explosé lire ZH ici

– Le piège se referme sur les Français qui ont emprunté en FS dit le Figaro ici, merci à Mr Pondaven

– « Piégées par des emprunts toxiques indexés sur le franc suisse, qui flambe actuellement, certaines collectivités locales voient leurs taux d’intérêt exploser » lire ici Le Parisien et ici La Tribune qui titre « Franc suisse : des collectivités françaises en faillite? … Les taux d’intérêt annuels dont elles devraient s’acquitter pourraient bondir pour certaines jusqu’à 25% du capital !« , merci aux lecteurs

– Même les Suisses se sont précipités dans leur banque, ici une video de Genève sur FB, merci à Mr Rochrbacher
En clair, l’apocalypse a financière est rentrée sans doute dans sa dernière phrase. Ajoutez-y la baisse des cours du brut et du massacre que cela entraîne en parallèle et vous avez déjà un début du radeau de la Méduse… Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2015

Source: Blog de Pierre Jovanovic

À voir également dans cette revue de presse, la liste des licenciements à travers la planète qui montre que tout va bien (ô ironie), et que IBM est dans une telle situation qu’ils vont virer 50 000 personnes! Carrément !

via les M.E.

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article