Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



L'info est en train de faire le tour du monde : La planète X existerait bel et bien ! En France, le site maxisciences titre " deux planètes inconnues se cachent elles au delà de Neptune dans notre système solaire ? "  tandis que "Science et Avenir" annonce carrément le retour de la planète X !


On imagine aisément certains se ruant fiévreusement sur ces articles aux titres racoleurs en se disant "ça y est c'est la fin, les Chroniques de trucmuche avait raison ! " Ils découvrent ébahis qu'en fait, ces planètes X et Y ne sont pas réellement dans le système solaire mais très très loin à des centaines d'unités astronomiques. Ils poussent alors un soupir de soulagement, c'est une fausse alerte, la vie va pouvoir continuer.

Pour avoir étudié tout ce qui concerne de prés ou de loin ce sujet, je peux dire que depuis des années, c'est la même méthode qui est employée : À intervalles réguliers, les médias annoncent la découverte d'une naine brune à proximité du système solaire ou celle d'une superplanéte fantomatique au delà de l'orbite de pluton. Puis la NASA déclare que finalement, il n'y aucun astre puis elle se ravise et annonce qu'en fait il y a bien un objet mais que celui ci ne se dirige pas vers nous puis elle change d'avis et ainsi de suite...

Cela fait 30 ans que dure ce  petit jeu. Plus exactement depuis que le télescope Wise a découvert un astre de la taille de Jupiter au niveau de la constellation d'Orion. L'info a été notamment relayée par "le  Washington Post " dans son édition du 30 décembre 1983 ensuite vient la censure. Si la planète X continuait à être mentionnée épisodiquement dans certains Atlas astronomiques, plus aucun média n'y fit plus jamais référence tandis que les clichés du télescope Wise furent retirés de la circulation.

Par ailleurs, il est fort probable que certains astronomes payèrent de leur vie de prix de leur indiscrétion sur ce sujet hautement sensible.

Après, la censure vint l'ère de la désinformation à laquelle on assiste aujourd'hui et pour avoir suivi quotidiennement toutes les news à propos de la planète X, je peut dire qu'ils n'y ont pas été de main morte et que des milliards ont étés dépensés pour camoufler sa présence.

Comme il serait trop long de faire la rétrospective de toutes les péripéties de la planète  X, voici résumé en quelques lignes ce qu'il faut retenir.

Premièrement, l'information que les médias propagent aujourd'hui n'est pas fausse, il y a très probablement un et même deux gros astres au delà de l'orbite de Pluton et l'un d'entre eux est celui que les astronomes recherchent depuis bientôt prés d'un siècle sous le vocable de planète X.

Par contre, en affirmant dans le titre des articles que cet astre est présent dans les limites de notre système solaire pour ensuite démentir, ils effectuent un clairement un racolage qui consiste à piquer la curiosité du public pour ensuite lui dire "circulez il n'y a rien à voir !". On a affaire à une méthode que l'on peut qualifier d'ascenseur psychologique.

Deuxièmement, ce que les autorités scientifiques omettrons systématiquement de dire, c'est qu'un astre vraisemblablement de taille modeste est véritablement présent dans les limites de notre système solaire depuis 15 années et qu'il influence directement le climat sur Terre à travers son champ magnétique.

Troisièmement, puisque nous sommes directement confrontés à ses effets, c'est cet astre qui mérite d'être appelé "planète X" et non le ou les planètes transplutoniennes.

Pour rappel, il y a 100% de chances que la planète X cause un important pic sismique au mois d'avril prochain et celui ci sera très probablement accompagné d'un séisme de magnitude 9.

D'ici là, les médias peuvent toujours continuer leur travail de sape et de désinformation pour camoufler la vérité, il n'existe aucun moyen d'empêcher qu'un jour ou l'autre, la triste vérité ne soit révélée.

 
00Deux planètes inconnues se cachent-elles au-delà de Neptune dans notre Système solaire ?

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/plan%E8te/deux-planetes-inconnues-se-cachent-elles-au-dela-de-neptune-dans-notre-systeme-solaire_art34149.html
Copyright © Gentside Découver

Des planètes inconnues cachées dans notre système solaire

 
Au moins deux planètes inconnues seraient cachées aux confins de notre système solaire.
 
Les huit planètes de notre système solaire vont-elles bientôt avoir de nouvelles sœurs ? Oui. C'est ce qu'a déduit un groupe de chercheurs à partir de l'étude d'un amas rocheux situé au fin fond de notre système planétaire. Leur étude, parue en janvier dans la revue Monthly notices of the royal astronomical society letters et rapportée par The Independant, démontre qu'au-delà de Neptune se cacheraient plusieurs planètes de la taille de notre Terre.
 
Au-delà de Neptune. L'idée de départ de nos astrophysiciens n'étaient pas de découvrir de nouvelles planètes. La matière de leur étude ? Les objets transneptuniens. Comprenez, tous les objets dont l'orbite est en majorité située au-delà de la planète Neptune. Pluton, planète naine, est par exemple un objet transneptunien.
 
En se penchant sur une ceinture rocheuse située au-delà de Neptune, ils ont découvert que son orbite était en quelque sorte "déréglée".
 
Une orbite qui perd la tête. Normalement, l'orbite des objets tournoyant autour du Soleil respectent un certain nombre de règles : une distance maximale de 150 unités astronomiques (l'étalon de mesure des astrophysiciens), une distribution dans l'espace aléatoire mais sur un même plan.
 
Or, les éléments de la ceinture rocheuse en question sont groupés et situés pour certains à 525 unités astronomiques. Enfin, ils ne sont pas situés sur un même plan.
 
Qu'en ont déduit les astrophysiciens ? Carlos de la Fuente Marcos, astrophysicien de l'université de Madrid et coauteur de cette étude estime que "ce nombre important d'objets dotés de paramètres orbitaux inattendu nous donne à penser que des forces invisibles altèrent l'orbite des objets transneptuniens situés très loin du soleil". "Nous considérons que l'explication la plus probable est que des planètes inconnues existent au-delà de Neptune et Pluton", conclut-il.
 
Autrement dit, imaginez que le Soleil et ces planètes inconnues soient des aimants. La ceinture rocheuse serait alors plutôt attirée par ces dernières que par le premier.
 
Une autre planète introuvable, grosse comme 10 Terres. Il n'existe aucune preuve concrète de l'existence de ces nouvelles planètes puisqu'aucun télescope n'a pu les détecter. En 2014 cependant, des astrophysiciens américains avaient avancé une hypothèse similaire. En étudiant l'orbite anormale d'une planète naine, ils avaient conclu à l'existence d'une planète grosse comme 10 fois la Terre aux confins de notre système solaire.

http://www.europe1.fr/sciences/des-planetes-inconnues-cachees-dans-notre-systeme-solaire-2348213
Tag(s) : #NIRIBU

Partager cet article