Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
La Lituanie passe jeudi à l'euro dans l'espoir de renforcer sa sécurité, défiant tant les craintes de hausses de prix que les maux de la zone de la monnaie unique.

A minuit, la Lituane deviendra le 19e membre de la zone euro, alors que les dirigeants des trois pays baltes retireront les premiers billets européens d'un distributeur et que des feux d'artifice salueront l'événement dans le ciel de Vilnius.

Parachevant l'adhésion des trois ex-républiques soviétiques à la monnaie unique - l'Estonie l'avait adoptée en 2011 et la Lettonie en 2014 - la Lituanie y voit «un symbole d'une plus grande intégration économique et politique avec l'Occident», a dit la présidente Dalia Grybauskaite.

«Cela marque symboliquement l'étape finale de notre intégration dans l'Union européenne, et représente notre sécurité, non seulement économique mais aussi politique», a-t-elle affirmé dans une déclaration publiée par ses services.

Les pays baltes, sortis d'un demi-siècle d'occupation soviétique au début des années 90, ont rejoint l'UE et l'Otan en 2004. Aujourd'hui, ils observent avec inquiétude la politique du Kremlin en Ukraine et l'activité intensifiée des forces armées russes à proximité de leurs frontières.
 

Soutien de la population

Selon un sondage publié en novembre par la banque centrale, sur trois millions d'habitants, quelque 53% soutiennent le passage à l'euro et 39% sont contre.

Le pays balte rejoint la zone euro quelques jours après l'annonce de législatives anticipées en Grèce qui font craindre un nouveau départ de la crise de la dette. Vilnius s'est engagé à verser des centaines de millions d'euros au fonds de secours européen destiné à aider les pays du sud endettés. Le gouvernement insiste sur l'expérience positive de l'Estonie et de la Lettonie.

Le litas était lié à l'euro depuis 2002 et Vilnius comptait sauter le pas entre les deux monnaies en 2007, mais la crise a tout retardé et imposé une politique d'austérité.
 

Celle-ci a poussé de nombreux Lituaniens à chercher du travail à l'étranger, notamment en Grande-Bretagne, tout en contribuant à relancer l'économie lituanienne qui connaît une croissance bien plus forte que les grands pays d'Europe de l'Ouest.

Source

Tag(s) : #EUROPE

Partager cet article