Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Images à peine croyables. L’horreur d’un monde où les Femmes auraient des droits.

Publié par Brujitafr sur 3 Janvier 2015, 07:08am

Catégories : #INSOLITE

Images à peine croyables. L’horreur d’un monde où les Femmes auraient des droits.

 

Images à peine croyables. L’horreur d’un monde où les Femmes auraient des droits.

Il n’est pas toujours aisé, pour notre génération, de s’imaginer l’importance de l’emprise du patriarcat dans la vie quotidienne il y a à peine 100 ans. Certains esprits réactionnaires ont même tendance à penser que la Femme aurait acquis trop de droits, malgré l’omniprésence du « plafond de verre » et d’une série d’inégalités persistantes. Il est bon de rappeler que des droits fondamentaux vont se gagner à force de luttes au foyer, dans la rue et même à l’usine.

Voici une poignée d’images de propagande qu’on pouvait voir dans les journaux entre 1880 et 1900 contre les Suffragettes, ces femmes qui réclamaient le droit de vote et plus largement de simples droits.

o-suffragette-570

Un argument avancé était : la peur. Rien de bien original. Pour protéger la femme, il fallait lui interdire d’avoir une quelconque pensée politique. Une image du mouvement démocrate chrétien.

anti-suffragettes

Même les chats allaient souffrir du vote des femmes ! pauvre bête…

article-2236694-162714A9000005DC-866_634x1013

La propagande illustrait souvent l’avenir d’un monde gouverné par les femmes. Ridiculisées, elles sont décrites comme incapables de se concentrer, superficielles et belliqueuses.

703x466xsuffrage9.jpg.pagespeed.ic.9rL6iRPcZvUNolHC2MQj

La pire crainte des hommes à l’époque était de devoir assumer de nouvelles tâches ménagères, chose inconcevable pour les plus conservateurs.

537x856xsuffrage24.jpeg.pagespeed.ic.bb8dhf1tEnACZ39VF3g5

Forcément, bébé n’est pas content d’avoir une maman qui veut voter.

595x964xmummy.jpeg.pagespeed.ic.WwPpjCMbsTmVkTDVhRKM

La plus subtile propagande fut de faire croire que les femmes voulaient porter la culotte et donc prendre la place des hommes. La recherche de l’égalité des droits est plus subtile donc moins facile à comprendre. L’idée continue pourtant à faire son chemin.

600x943xsuffrage28.jpeg.pagespeed.ic.d9dn5uLHfux9X34Kk8Zl

Bien souvent, la suffragette est représentée comme stricte, laide, arrogante et râleuse.

526x835xsuffrage.jpeg.pagespeed.ic.7xuTYUufoXqxbO05zBJf

Ce qui est incroyablement contradictoire et en dit long sur la mentalité de certains hommes à l’époque, ce sont ces images qui montrent une inversion des rôles ou ce dernier prend la place de la femme. La position de l’homme (en femme) est vu comme dégradant, à très juste titre. Derrière la caricature axée sur la peur d’un retournement de situation, c’est le comportement réel de l’homme qui apparait au grand jour.

509x820xsuffrage1.jpeg.pagespeed.ic.hYqsImcSXcJqHQ91L6r7

Ici encore, la femme ayant hypothétiquement volé la place de leurs maris, on les voit à ne rien faire d’autre que de fumer et jouer aux cartes. Ce n’est pas la liberté qui était crainte le plus, mais la perte des privilèges.

postcard

Sans mari, la femme n’existait pas réellement. Dés lors, il était facile de caricaturer la suffragette comme étant cette femme coquette et libertine dont personne ne voudrait jamais dans la vie. Elle finirait vieille et laide. Par conséquent, elle voudrait se venger par le droit de vote…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

704x466xsuffrage11.jpg.pagespeed.ic.HusAFNLI90v-jwWZ5nmU

Certaines images appelaient explicitement à la violence contre ces femmes qui voulaient la liberté. Sans commentaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’homme fut également placé en position de victime face à des femmes violentes qui défiaient l’autorité (la police).

suffragettes-terrorists

703x460xsuffrage6.jpg.pagespeed.ic.0SkpsBSST9A9JYo1p2c0

697x461xScreen-Shot-2014-12-09-at-13.27.23.jpg.pagespeed.ic.oQrb3Gxep_-rWO_s81mjContrairement à ce que prétendait la propagande de l’époque pour effrayer les esprits conservateurs, les femmes n’exigeaient pas de devenir des hommes, mais bien la liberté du choix et l’égalité des droits. Soumises au pouvoir des hommes dans toutes les sphères de la société durant des centaines d’années (patrons, rois, commerçants, artisans, époux,…), le rééquilibrage du rapport de forces est forcément long et se cherche toujours aujourd’hui.

Have so many little things


Source : Messy Nessy Chic

via source

Commenter cet article

abeilles 03/01/2015 12:15

Comme je suis pour la justice ,pour moi les femmes avaient une supériorité sur les Hommes ,Malheureusement elles ont voulues être égales des Hommes ,Regardez ce que cela a donné ;Combien d'enfants ont été massacré ,par un parent soit le père ,où cette Mère qui aujourd'hui peut vivre avec l'homme qu'elle choisie ,elle peut avoir des enfants quand elle constate que cet homme est apte ,sont compatibles ensemble Non avoir des enfants pour garder le Mec ;ni pour les pensions alimentaires ,ni pour le fric, ni je veux vivre ma VIE ?C EST UN CHOIX Car aujourd'hui elle endosse toutes les Responsabilités ,avant était victime peut-être ,Mais elles avaient un rôle le plus ingrat ,le plus important d'éduquer ses enfants ,apprendre à ses Fils de respecter les femmes ,
La décadence les femmes en sont responsable ,Si elles sont incapable de choisir librement le père de ses enfants ,Comment voulez-vous qu'elles sachent diriger ,J'ai constaté pratiquement tous les assassins ,qui tuent des femmes ont été traumatisé par leur Mère ,un constat que vous pouvez vérifier Je suis une femme ,Napoléon avait déjà conçu des lois très dure ,car il y avait trop d'abandons de bébés

zelectron 03/01/2015 09:07

les illustrations françaises manquent, c'est un signe ?

ummite 03/01/2015 07:59

la femme a tout les droits , et même de corriger un mari imbécile , coureur et alcoolo .
par son travail à son foyer , elle à droit d'office à la légion d'honneur , elle ( la majorité ) constitue le socle d'une nation qu'elle quelle soit .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<