Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il a inventé Amazon-Killer, l’extension qui court-circuite Amazon

Il a inventé Amazon-Killer, l’extension qui court-circuite Amazon

Elliot Lepers, activiste numérique, vient de créer l’extension web « Amazon-Killer », un outil internet qui permet de rechercher un livre sur Amazon puis d’aller l’acheter en librairie sans verser un centime au géant du e-commerce tant critiqué. Le développeur a profité d’un appel à la grève lancé chez Amazon à quelques jours de Noël pour sortir son extension. Présentation.

 

Le plugin « qui tue Amazon »

Un peu comme dans le film « vous avez un message », dans les dix dernières années, plus de 15% des librairies ont fermé leurs portes. Ulcéré par les méthodes esclavagistes et le monopole d’Amazon, géant américain du commerce électronique spécialisé dans la vente de livres, Elliot Lepers, activiste numérique, a décidé de contre-attaquer pour venir en aide aux libraires indépendants et alerter l’opinion sur le « scandale Amazon ».

« Paris est la ville d’Europe où il y a la plus grande densité de libraires, et c’est là qu’on achète le plus sur Internet. Les libraires n’ont plus que quelques années à vivre. » explique le développeur.

Son idée : développer une extension Google Chrome nommé Amazon-Killer, permettant de rechercher l’ouvrage convoité sur Amazon et de trouver la liste des librairies les plus proches où il est disponible. Ne reste plus qu’à aller l’acheter sur place !

Démo :

David contre Goliath

« C’est assez drôle, je n’ai pas fait grand-chose. Il y a une base de données, celle de la Place des Libraires, et il y a Amazon. J’ai juste fait un petit pont entre les deux. Il y a aujourd’hui une volonté affichée par les commerçants en ligne d’être les plus rapides, les plus pratiques. Mais si on prend le métro, en moins d’une heure on a son bouquin. Aussi rapide que soit Amazon, il ne vous livre que le lendemain. » ajoute Elliot Lepers.

Lancé le vendredi 12 décembre dernier suite à une loi interdisant les frais de port gratuits que Amazon s’est empressé de contourner en fixant son tarif de livraison à 1 centime d’euro, l’outil a été bien accueilli par le syndicat des libraires français et ses homologues européens.

De l’aveu même de son créateur, Amazon Killer demande à être amélioré et devrait être prochainement porté sur les autres principaux navigateurs : Explorer, Firefox et Safari.

Téléchargez maintenant pour Chrome

ygm

source

Tag(s) : #ALTER

Partager cet article